Suite à un arrêt de travail qui perdure maintenant depuis quasi 5 mois, j'ai entamé depuis Décembre un bilan de compétences qui je l'espère me permettra d'y voir plus clair quant à mon avenir professionnel.

J'ai déjà bien une idée en tête mais de pouvoir envisager d'autres pistes me rassurerait.

Ce bilan de compétences se décompose en 7 séances de 3h.

A ce jour, j'en ai déjà réalisé 3 et c'est sur ces dernières que je souhaitais revenir...

 

Séance 1 : Le fameux compte-rendu initial, le plantage du décor, le pourquoi du comment j'en suis arrivée là

Le moins qu'on puisse dire c'est que ça remue pas mal de choses et pour le coup, j'ai été heureuse d'être suivie par une psychologue qui m'avait déjà permis d'évacuer tout ça sous forme d'une grosse fontaine d'eau salée et donc de rester quasi impassible lors de cette séance (mise à part quelques montées de larmes au coin de l'oeil).

Il en est ressorti clairement que mon boulot actuel sera toujours source d'un stress malsain, lié à un management inexistant. D'où la nécessité de trouver une porte de sortie réfléchie et qui me corresponde au mieux.

 

Séance 2 : Tests de personnalité et d'intérêts professionnels

Pendant la première partie de la séance, j'ai réalisé un test de personnalité puis un test d'intérêts professionnels et dans la deuxième partie nous avons analysé les différents résultats.

Mon profil de personnalité :

- Ascendance dans un rôle passif, n'écoute plus qu'il ne parle et manque cruellement de confiance en soi.

Je ne peux nier cet aspect surtout en ce moment....

- Responsabilité moyenne dans la tâche que l'on confie.

Oui en général je mène a bien les projets qu'on me donne...

- Stabilité émotionnelle dans la moyenne

J'arrive à gérer mon stress en temps normal (en ce moment c'est une autre histoire)

- Sociabilité en limite basse

J'avoue avoir du mal à aller vers l'autre, j'ai une fameuse tendance à me braquer quand je ne suis pas à l'aise mais je me soigne

- Circonspection à tendance haute

Je n'aime pas prendre de risque, je suis prudente et je réfléchis (peut-etre un peu de trop) avant de prendre une décision.

- Pensée originale dans la moyenne

J'aime l'ordre établi mais avec une part de pep's quand même

- Tolérance dans la moyenne

Tant qu'on n'empiète pas sur mon territoire tout va bien !

- Dynamisme en berne : vitalité plus faible, manque d'énergie, se fatigue rapidement

En plein dedans et j'espère que je vais vite remonter la pente. Ma conseillère confirme que c'est fortement lié à mon burn-out...

Mes centres d'intérêt et mon projet professionnel :

Mon intérêt général est plutôt investigateur puis social

La rubrique INVESTIGATEUR correspond au goût pour les activités intellectuelles, le monde des idées, la recherche de connaissances et les théories scientifiques. Elle correspond aux personnes qui apprécient de résoudre des problèmes abstraits, d'analyser des donner et de mener des études. Les métiers correspondants à cette rubrique sont variés : chercheur scientifique, physicien, astronome, sociologue, biologiste, généticien, médecin, pharmacien...Les personnes "investigatrices" sont plutôt réservées, indépendantes, manifestent une grande curiosité intellectuelle et possèdent des aptitudes scientifiques.

La rubrique SOCIAL correspond au goût pour les activités relationnelles, avec l'objectif d'aider, d'informer, de conseiller, d'apprendre aux autrs. Les personnes appartenant à cette rubrique peuvent s'épanouir dans des structures "humanitaires" : écoles ou centre de formation, associations d'aide au tiers-monde... Les métiers correspondant au type "Social" sont éducateur, travailleur social, orthophonique, psychanalyste, conseiller d'orientation, instituteur, animateur de club de vacances...Les personnes "Sociales" sont souvent coopératives, généreuses, altruistes, idéalistes et optimistes.

Pour ce qui est des intérêts spécifiques, il est ressorti le domaine médical, puis pratique, scientifique, service social et bureau.

Domaine médical : attrait pour le domaine de la santé, les activités de soin et de soulagement des malades. Les secteurs associés : les grandes spécialités médicales et les métiers paramédicaux.

Domaine pratique : attrait pour les traavaux de construction, de fabrication, de réparation avec une préférence généralement pour les activités manuelles par rapport aux activités intellectuelles. Les secteurs associés : Hôtellerie-Restauration, arts ménagers, industrie, bâtiment, artisanat, déplacement

Domaine scientifique : attrait par les activités d'analyse, d'étude, d'investigation, de recherche, d'expérimentation, impliquant un travail intellectuel. Les secteurs associés : Biologie, sciences de la nature, Physique-Chimie, Sciences Humaines

Domaine Service Social : attrait pour les activités de soutien, d'assistance, d'enseignement, en particulier auprès de personnes en difficulté (handicapés, familles défavorisées, veillards) avec le désir de comprendre celles-ci et de les aider. Les secteurs associés : aide social et soutien moral, enseignement, formation, animation, métiers paramédicaux.

Domaine Travail de bureau : attrait par les tâches administratives, présentant une certaine monotonie, impliquant prévision et exactitude dans le travail. Les secteurs associés : domaine administratif et gestion commerciale.

 

Cela me correspond à peu près, je reste une scientifique dans l'âme mais j'avoue que le contact humain m'attire de plus en plus....

Maintenant qu'on a planté le décor, avec ma conseillère nous avons fait le listing de tous les métiers appartenant à ces 4 domaines soit environ 80 métiers.

Séance 3 : Sélection des métiers

En amont de cette séance, je devais sélectionner ceux qui m'intéressaient le plus et il en est ressorti plus que 22 métiers. (J'en ai éliminé d'office notamment les métiers médicaux car ayant déjà tenté le concours médecine il y a quasi 20 ans, c'est mort d'office !!).

Durant cette séance, nous avons cherché toutes leurs fiches métiers pour en voir les détails et j'ai de nouveau fait une sélection.

Au final, il n'en restait plus que 5...

Mon travail pour la prochaine séance était de me renseigner sur les formations, le coût et tout ce qui s'en suit.

Voilà c'est tout pour aujourd'hui !