Quelle drôle de question n'est-ce pas ? J'aurais pu me demander si j'étais plutôt une bonne mère mais j'ai préféré le developper par le côté obscur de la force.

of-course-im-a-good-mother

Source : Late Nights & Lollipops

Déjà, j'ai mis 3-4 mois à me rendre compte que j'étais enceinte de Miss S (Petit déni de grossesse mais déni quand même). Et fort heureusement, Mister P n'est pas parti en courant quand je lui ai annoncé la grande nouvelle. On s'est d'ailleurs mariés à peine 2 mois après et on fêtera cet automne nos noces de faïence (9 ans).

Ensuite, je n'ai pas imaginé même pas une fraction de seconde aussi bien pour Miss S ou pour Miss K de prendre un congé parental ou de me mettre à 80% (à regret un peu aujourd'hui avec du recul). Je me suis juste contentée des 15 jours patho que m'a prescrits mon gynéco et même que j'étais pressée de reprendre le boulot (bien moins en revanche pour Miss K).

J'ai donc confié ma progéniture à une parfaite inconnue dès leur 3 mois d'existence (sans aucune appréhension pour Miss K vu que nous avions gardé la même et formidable nounou qu'était et est toujours Nounou D.)

Je n'ai pas hésité (enfin un peu au début) à partir une semaine en vacances seule avec mon chéri en laissant notre princesse de 4 mois à mes parents. (ça aurait été à quelqu'un d'autre, je ne l'aurai sans doute pas fait).

ça y est vous commencez à la voir la Bad Mother ? Je continue ?

Poursuivons, travaillant dans le privé et à plus de 37h/semaine, j'ai donc droit aux fameux RTT et je ne me suis pas gênée, une paire de fois de laisser ma puis mes filles chez Nounou D pour aller faire les magasins ou déjeuner au resto avec des copines mais aussi faire les courses, l'administratif et autre RDV que je ne peux pas prendre en étant au travail. (La vérité c'est que nous payons Nounou sur la base d'un forfait donc si je lui retirai les filles c'est moi qui serai perdante : un euro est un euro, les temps sont dures ma pauvre dame !).

Depuis que je suis en pause forcé niveau boulot, j'aurai pu prendre l'initiative de récupérer mes filles pendant midi et à la vraie sortie d'école à 15h30 mais on a pris le choix avec Mister P de les laisser à la cantine et au TAP. En revanche, je viens les chercher à 16h30 pour ne pas les mettre à la garderie comme je le faisais du temps où je travaillais encore. Et il m'arrive de temps à autre de les laisser à la garderie en général le mardi (jour où Miss fait ses devoirs pendant le TAP) et à leur demande !

Nous avons pris le pli de dîner de bonne heure (entre 18h-18h30) (on en profite tant qu'on peut) et on les couche au plus tard vers 19h30-20h. Et il faut être honnête non pas pour leur bien (bon d'accord un peu quand même) mais surtout pour se retrouver au calme et s'affaler sur le canapé. (ou la fameuse deuxième journée des parents comme le décrit si bien Picou dans son blog ici)

J'avoue : je cède facilement sur la télé le soir avant (et j'avoue pendant) le dîner quand je suis seule à m'en occuper. Solution de facilité je vous l'accorde mais avouez que ça fait du bien de pouvoir préparer à dîner tranquillement sans avoir un "Maman" par ci, un "Maman" par là toutes les 5 secondes !

Et je crie (trop souvent) surtout après une journée de stress à cause du boulot, ou quand elles se chipouillent et qu'elles hurlent chacune leur tour...

Il nous arrive aussi de passer au Mc Gros ou au Gros Quick sur un retour après un long trajet ou sur un coup de flemme.

Même si j'essaie de faire des goûters faits maison, on ne dit pas non à un Prince, un BN ou autre gâteau supra industriel.

On essaie aussi de manger mieux mais l'incontournable coquillettes/jambon nous a sauvé la mise une paire de fois (hé ouais y'a pas de légume lol).

On achète des fruits et il faut reconnaitre que beaucoup finissent dans le compost...(Même si j'essaie de limiter au max)

Alors oui je suis une Bad Mother à mes heures perdues et je l'assume ! Je suis loin d'être une mère parfaite mais j'essaie de leur donner le meilleur dans le respect de soi et des autres.

Après tout, mes filles sont à peu près polies (le B-A-BA : Bonjour, Merci, Au-revoir), sont en bonne santé (malgré quelques allergies pour Miss S), travaillent bien à l'école et sont plûtot des élèves modèles (alors qu'à la maison elles peuvent devenir de sacrés petits diablotins). Elles arrivent à s'amuser ensemble sans trop de cri. Elles nous écoutent à peu près, rangent leur chambre à peu près.

Alors finalement, Bad Mother ou pas,

Nous sommes toutes une super Maman à notre façon et ça ne l'oubliez pas !!