logo abecedaire

Le Principe : Sur une idée de ma copinaute Coralie de C'était Comment Avant ?, tous les 15 jours, une lettre imposée et on choisit un mot ou un thème sur lequel on écrit notre article. (Tous les détails ici)

Après

A comme Allaitement,

B comme Bilan,

C comme Colère,

D comme Demain,

E comme Elles,

F comme Finances,

G comme Grande, Ma Grande,

H comme Histoire,

I comme Inconnue,

J comme Jalousie,

K comme King-Kong Naine,

L comme LOL,

 

J'ai choisi M comme MERCI

Parce que c'est l'un des premiers mots que l'on apprend à ses enfants avec les traditionnels "Bonjour / Au revoir" et que je répète autant de fois qu'il faut parce que des fois elles font leur tête de mule :o)

Mais aussi parce que j'avais juste envie de le dire alors voilà :

Merci à vous qui prenez le temps de lire mes articles et à les commenter.

J'ai très peu de vues sur mon blog mais vos commentaires me vont droit au coeur car ils sont une trace de votre passage, que mes articles intéressent un peu malgré tout et me donnent envie de continuer encore un peu.

Merci à Coralie et à mes copinautes des Petits Bonheurs pour ce RDV rempli de bienveillance.

Je me sens bien dans ce groupe où l'on partage nos bons moments, où l'on se remémore ces petits bonheurs de la semaine et cela fait un bien fou surtout dans les mauvaises semaines...Et je peux vous dire que j'en avais bien besoin !!!

Merci à ma psy de me suivre depuis près de 9 mois et m'aider à voir les choses du bon côté
(il y a encore un peu à faire mais ça devient bon).

Je ne pensais pas qu'un jour j'en aurai eu besoin mais je me rends bien compte avec du recul, qu'il ne faut pas hésiter à se faire aider par des professionnels. Elle a su être à mon écoute, à me faire prendre conscience que je n'étais pas la fautive mais plutôt la victime. Elle m'a aidé à mettre des mots sur ce que je gardais depuis trop longtemps au fond de moi et à remonter la pente à mon rythme.

Merci à mon doc de m'avoir accompagnée dans cet "arrêt d'urgence".

10 ans que je le consulte pour des certificats pour le sport une fois par an. En dehors de ça, je suis rarement malade mais depuis l'été dernier, j'y vais quasi tous les mois et jamais il ne m'a laissée tomber. C'est d'ailleurs lui qui m'a orientée vers ma psy dès le début. Et je ne souhaite pas changer de médecin traitant même si depuis 2010 nous avons déménagé et que j'aurai pu prendre un médecin de proximité mais la confiance est bien là comme le médecin de famille que j'avais quand j'étais enfant.

Merci à mon mari Mister P que j'aime chaque jour profondément.

Avec mes sautes d'humeur depuis mon burn-out, avec mes doutes, avec mes cris, avec mon foutu caractère, il est toujours là, à me soutenir à sa manière, pas très démonstratif en soi mais je l'aime comme ça.

Merci à mes poupouilles qui me rendent si fière et font de moi la Maman que je suis.

Mes petites princesses qui me font sortir de mes gonds plus vite que la musique mais qui savent me faire fondre en un rien de temps. Leur "Je t'aime" et leur câlinou d'amour sont de véritables remèdes à mes coups de blues.

Merci à ma famille, à mes ami(e)s de me soutenir dans les bons comme dans les mauvais moments.

Par des petits gestes, un appel, un sms, une lettre, des mots qui vont droit au coeur.