Je viens tout juste de terminer Minute, Papillon ! d'Aurélie VALOGNES (A venir : En voiture, Simone ! du même auteur et Ne lâche pas ma main de Michel BUSSI si toutefois je ne tarde pas trop au risque d'oublier mon ressenti lol J'avoue avoir enchaîné les trois lectures ;) )

minute papillon

Mais revenons à nos moutons ! Voici donc le 4e de couverture :

"Dans la vie, on a tous droit à une deuxième chance.
Rose, 36 ans, mère célibataire, est une femme dévouée qui a toujours fait passer les besoins des autres avant les siens. Après avoir perdu son père et son emploi, la jeune femme apprend que Baptiste, son fils unique de 18 ans, quitte la maison. Son monde s'effondre.
Cette ex-nounou d'enfer est alors contrainte d'accepter de travailler comme dame de compagnie pur une vieille dame riche et toquée, Colette, et son insupportable fille, la despotique Véronique.
Et si, contre toute attente, cette rencontre atypique allait changer sa vie ?"

Un roman qui se lit très facilement !

Déjà j'adore les titres de chacun des chapitres, ils vous mettent tout de suite dans l'ambiance !

Rose est une jeune femme que je trouve attachante sans doute parce qu'elle a mon âge lol

Et la voilà en plein de désespoir parce que d'une, elle perd son emploi de nounou et de deux, son fils, Baptiste, 18 ans, quitte le domicile pour s'installer avec sa copine, avec cerise sur le gâteau enceinte...

Finalement elle retrouve rapidement du travail : dame de compagnie avec un salaire de 3500 € la semaine ! Il faut avouer que vu le tarif ça peut sentir l'entourloupe mais Rose, après en avoir discuté avec sa soeur, tente quand même le coup. Et la voila qui se retrouve nez à nez avec une petite vieille, Colette. C'est donc pour elle, que Rose est dame de compagnie, du moins c'est ce qu'elle croit mais en vérité, c'est pour Pépette qui n'est autre que le toutou de la propriétaire, l'exécrable Véronique.

Et plus on tourne les pages et plus on s'attache à Rose, Colette et Pépette et plus on déteste Véronique.

Et ce cher Baptiste qui s'interroge à juste titre sur ce Père inconnu, au moment où il s'apprête à devenir Père à son tour.

J'ai adoré les derniers chapitres où Véronique n'a que ce qu'elle mérite et tout est bien qui finit bien !