Depuis le temps que je le voulais le prendre à la médiathèque celui-là mais il était toujours emprunté jusqu'à ce que je tombe dessus dans une autre médiathèque ! Pensez bien que je me suis jetée dessus lol

Et pourquoi celui-là plutôt qu'un autre ? Tout simplement parce que c'est le premier Bussi que m'a conseillé la maitresse de Miss K !

un avion sans elle

"Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l'identité de l'unique rescapé d'un avions, un bébé de trois mois ? Deux familles, l'une riche, l'autre pas, se déchirent pour que leur soir reconnue la paternité de celle qu les médias ont baptisée Libellule.
Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l'affaire, avant d'être assasiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête.
Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu'à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du Mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante jusqu'à ce que les masques tombent.
Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ?
Ou bien quelqu'un depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ?"

Comme à chaque fois Michel BUSSI touche dans le mille ! Il nous entraîne à droite puis à gauche avant de revenir et repartir. C'est qu'il nous tient en haleine au travers des chapitres ! On imagine des conclusions puis on les change et on revient dessus et au fil des dernières pages tout commence à s'assembler dans une logique finalement implacable !

Dès le premier chapitre, l'auteur nous plante le décor avec une scène de turbulences dans un avion en plein vol. On s'attache malgré tout à cette hôtesse Izel qui malheureusement n'atteindra pas le chapitre 2. Et la description du crash est telle qu'on s'y croirait !

Et hop on bascule 18 ans plus tard, auprès de ce détective privé au nom quand même prédestiné "Crédule Grand-Duc" et son fameux carnet qui dévoile tout ou presque. Mais ça on le découvrira au fur et à mesure de la lecture au sens propre comme au sens figuré car dans chacun des chapitres s'y trouvent des morceaux du carnet.

On fait aussi la rencontre de Marc Vitral et Emilie Vitral qui n'est autre que la fameuse Libellule mais qui sont-ils l'un pour l'autre ? Un frère et une soeur ? De parfaits inconnus ? Des amants maudits ?

Il y a aussi cette étrange soeur, Malvina de Carville qui est persuadée que sa soeur Lyse-Rose est Libellule.

Tous sont en quête de vérité sur la véritable identité de Libellule sans oublier les deux grand-mères, les dernières "rescapées" de cette guerre entre deux familles que tout oppose.

Le moins qu'on puisse dire, du moins pour ma part, c'est que j'ai tourné les pages et les pages tellement l'histoire est captivante, tellement on a envie de savoir et j'avoue que je ne m'attendais pas à cette fin ! Comme à chaque fois, on s'imagine une toute autre fin et on se dit que sans nul doute en relisant le roman, les indices nous sauteraient aux yeux !

Je ne vous en dis pas plus et vous invite à le découvrir par vous-même, vous m'en direz des nouvelles !!!