les gens heureux

Et on continue avec des nouveaux auteurs avec cette fois-ci Agnès MARTIN-LUGAND. J'ai maintes fois entendu parler de ce livre sans réellement tomber dessus jusqu'à mon dernier passage à la médiathèque. Il y en avait d'ailleurs d'autre de cette auteure mais je me suis contenté de celui-là.

" "Ils étaient partis en chahutant. J'avais appris qu'ils faisaient encore les pitres dans la voiture. Je m'étais dit qu'ils étaient mort en riant. Je m'étais dit que j'aurais voulu être avex eux."
Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l'exception de son coeur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Egarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l'existence. Afin d'échapper à son entourage, elle décide de s'exiler en Irlande, seule.
Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper..."

La 4e de couverture nous met direct dans l'ambiance, un peu glauque je vous l'avoue mais nécessaire pour planter le décor autour de cette Maman et épouse qui perd les deux seuls êtres chers à son coeur dans un malheureux accident...La vie ne tient à un fil comme on le dit un peu trop souvent...

Une année s'est écoulée depuis cette perte tragique et Diane se remémorait encore chaque instant chaque minute qui ont suivi sa descente aux enfers mais il était temps pour elle de trouver un échapatoire à sa situation, loin de ses parents, ses beaux-parents et de son meilleur ami, sans doute pour faire son deuil enfin.

La voilà donc décidée à partir à Mulranny, un petit village bien paumée d'Irlande au milieu des moutons. Et ce n'était pas une partie de plaisir pour ce petit bout de femme dont le mari s'occupait des moindres détails...

Et pour couronner le tout, elle avait désormais pour voisin, un exécrable irlandais, bourru avec un sale caractère !! Je vous le donne dans le mille, ils commenceront à s'apprivoiser et à enterrer la hache de guerre des débuts. Ce n'est pas pour autant qu'ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants ! Mais ça je vous laisse le découvrir !

 

Ce roman se lit plutôt bien car il n'est pas très long, un peu trop à mon goût en fait. J'ai trouvé l'histoire un peu trop rapide, j'avais l'impression qu'il manquait quelques chapitres. Je m'attendais aussi à une autre fin même si celle-là est plus que justifiée.

C'est quand même une belle histoire car on s'attache à Diane et à ses péripéties.