jack koch

Source : Dessin de Jack Koch - Du site VousNousIls

Et voici donc le dernier numéro de mon CRPE 2018, les épreuves d'admission, celles où j'ai vraiment balisée, stressée comme jamais, panique à bord et tout ce qui s'en suit mais j'ai tenté le tout pour le tout !

L'organisation des services a voulu que je passe la 2e épreuve en premier. Rappelez-vous, il s'agit de l'épreuve d'un entretien à partir d'un dossier en EPS et en CSE.
On était une dizaine à attendre dans le couloir. Il y a ceux et celles avec qui j'échangeais des sourires discrets de soutien dans cette première épreuve et il y a ceux et celles qui révisaient leurs fiches en prenant soin de ne pas les montrer à son voisin de peur qu'il lui pique l'idée.

Puis, ils sont venus nous chercher pour nous installer dans une salle où nous allions potasser pendant 3h à la fois en EPS et en CSE.

Pour l'épreuve d'EPS, j'ai eu droit à la situation  :

- Jeux collectifs en CE2 : la Passe à 10 avec la problématique suivante : vos élèves n'arrivent pas à atteindre les 10 passes sans se faire intercepter le ballon. Comment y remédier ? Il y avait aussi des questions pour nous aider à faire notre exposé
Déjà ma première question était mais qu'est-ce que c'est que ce truc !! Heureusement, qu'ils avaient donné quelques explications du jeu car je ne connaissais pas du tout (ou du moins j'avais oublié lol).
Et maintenant il fallait préparer ma séquence. J'ai fait le choix d'avoir 24 élèves (parce que j'ai lu qu'il était important de donner le nombre d'élève dans votre classe). J'ai divisé ma classe en 3, deux groupes qui se lançaient la balle et un autre qui les observait. La première séance consistait à envoyer la balle à une courte distance puis d'augmenter cette distance. Ensuite, un adversaire intervenait pour intercepter le ballon. Puis, une équipe se mettait en cercle et se lançait la balle d'abord dans un sens puis de façon aléatoire pendant qu'une autre équipe interceptait le ballon. Je ne sais plus combien de séances j'ai imaginé mais sur le coup, elles ne me semblaient pas trop mal.
Au bout d'une heure, intro et conclusion rédigée et séances schématisées, je suis passé à l'autre dossier.

Pour l'épreuve de CSE, le dossier portait sur le handicap à l'école et en particulier l'inclusion de ces élèves

Heureusement qu'il y avait des questions pour nous aiguiller !! J'ai essayé de faire au mieux, de me servir de chacun des documents et j'ai réussi à établir un pseudo exposé mais sans grande conviction...

Au final, il me restait 30 minutes pour relire et étoffer mes brouillons et ça ne m'a pas vraiment rassurée car j'avais l'impression d'être passée à côté de quelque chose d'important...

 

Les surveillants nous ont ensuite emmenés auprès de notre jury respectif composé d'un inspecteur de l'éducation nationale, d'une conseillère pédagogique de circonscription et d'une conseillère pédagogique en EPS.

J'ai donc présenté mon exposé en EPS en premier lieu en prenant soin de bien citer les compétences et attendus de fin de cycle pour ce type d'activité et je pense que ça m'a apporté des points car ils l'ont tous notés dans un coin.
Je ne suis pas sûre d'avoir tenu les 10 min requises mais tant pis, je n'avais aucune idée du temps (et pourtant j'avais enclenché le chrono lol). On a donc enchaîné avec l'entretien où ils sont surtout fait ressortir les failles de ma séquence. Elles étaient totalement fondées et je n'ai fait qu'acquiesser en essayant de remédier à mes erreurs. Ils m'ont aussi poser des questions pour affiner ma réponse, pour me faire dire ce qu'ils voulaient entendre, des questions auxquelles je n'ai pas su répondre comme la différence entre "jeux collectifs et sport", "qui est le ministre de la jeunesse et des sports" ?...

Ensuite on est passé à mon exposé en CSE où pareil, je ne pense pas avoir tenu les 20 min, à peine 10 je pense...
Ils m'ont posé des questions sur comment gérer l'inclusion d'élèves en situation de handicap avec les parents des autres élèves, l'organisation des sorties scolaires, le rôle des AVS, l'organisation de mes séquences d'apprentissage...Bref, un sujet pas simple du tout...

Je suis sortie de la salle complètement débitée, pour moi, j'avais complètement foirée. J'ai croisé une autre candidate en sortant et j'y ai trouvé un réconfort, de continuer d'y croire.
Et finalement, je m'en sors pas si mal que ça  : 28.50/40 en EPS et 45/60 en CSE

 

Une dizaine de jours plus tard, je passais la première épreuve orale de Mise en Situation Professionnelle.

Le jury se composait cette fois d'une inspectrice de l'éducation nationale, d'une conseillère pédagogique de circonscription et d'un professeur de sciences au collège.

J'ai donc présenté mon exposé comme je l'avais préparé et j'ai tenu presque 19 minutes :D.
Le professeur m'a posé des questions plutôt scientifiques auxquelles j'ai à peu près bien répondu (mais la loose quand même pour une fille qui a un BAC+5 en sciences mais qui n'a pas su donné la définition d'un nerf...), beaucoup de questions bienveillantes, un véritable échange pour faire ressortir les bons et les mauvais côtés de ma séquence.

Bref, je suis sortie de cet oral plutôt satisfaite et cela m'a permis de reprendre confiance et d'y croire à nouveau.
Résultat des courses, j'ai obtenu une note de 46/60

 

Je mesure ma chance d'être tombée sur des jurys bienveillants car encore aujourd'hui, je me demande comment j'ai pu obtenir de telles notes !
Vous allez me dire que j'ai travaillé pour mais comme je vous le disais dans ma préparation, si c'était à refaire, je m'y prendrai autrement !

D'ailleurs j'en profite pour vous conseiller le site Réussir le CRPE dont les méthologies sont plutôt pertinentes ici et .