logo abecedaire

Toujours le même principe : tous les 15 jours, une lettre imposée et on choisit un mot ou un thème sur lequel on écrit notre article.

Cette fois-ci on s'attaque à la lettre B et j'ai simplement choisi B comme Bilan et sans doute pas le dernier...

Bilan : Etat, Résultat global.

Cela fait bientôt 3 mois que je suis en arrêt parce que je n'étais plus capable d'aller au travail tellement ça me prenait aux tripes.

Mais au bout de 3 mois, je pense être en mesure de dresser un premier bilan de ces premiers mois où

- je me suis remise en question une paire de fois

- j'ai douté de moi et de mes capacités intellectuelles.

- j'étais sous anti-dépresseurs tellement j'avais du mal à m'endormir, tellement c'était devenu obsessionnel...

- je voyais limite le mal partout et surtout en moi

- j'étais dans un goufre sans fond à ne pas arriver à m'accrocher à quoi que ce soit

- j'étais aigrie, triste et en colère.

- j'ai ouvert toutes les vannes des larmes plusieurs fois chez le doc et chez la psy et en écrivant "Arrêt d'urgence" que je n'ai toujours pas le courage de publier...

- j'ai repensé à tout mon parcours professionnel qui m'a fait en arriver là...

- j'avais honte de mon état, de rester à la maison à ne rien faire mis à part les tâches ménagères...

 

Mais aujourd'hui, le bilan est quelque peu positif :

- Je me remets toujours en question mais de façon constructive pour faire un meilleur choix professionnel.

- Je doute toujours de moi mais je prends conscience que j'ai de réelles capacités et que je ne suis pas si nulle que ça.

- Je ne suis plus sous anti-dépresseurs mais la boîte est toujours là juste au cas où j'en aurais de nouveau besoin.

- Je ne vois le mal que dans cette entreprise qui m'a fait tomber bien bas.

- Je suis toujours dans ce goufre mais je ne dégringole plus, j'ai un pied quelque part et je vais me hisser chaque jour davantage.

- Je suis toujours aigrie et en colère mais beaucoup moins triste

- Je ne pleure plus chez le doc ou chez la psy

- J'envisage peu à peu un tournant à mon avenir professionnel

- Je n'ai plus honte de rester à la maison à penser un peu à moi

 

Et d'ici une quinzaine, j'entamerai un tout autre bilan, le fameux Bilan de compétences mais ça c'est une autre histoire.

C'était ma participation à l'Abécédaire de Coralie C'était Comment Avant ?